«Lieber ein Licht anzünden,
als über die Finsternis klagen.»

Marc Aurel

Formation de sage-femme

Dans les hautes terres montagneuses du Guatemala, la plupart des accouchements ont encore lieu à domicile et sont assistés par des sages-femmes traditionnelles, qui aident également les femmes enceintes avant et après l'accouchement. Ces sages-femmes ont une grande expérience pratique, mais peu de formation professionnelle. C'est pourquoi les cours de formation financés par PRO INDIGENA dispensent une formation sur les questions médicales de base et l'hygiène. Les sages-femmes en formation apprennent à effectuer des contrôles de grossesse et des contrôles postnataux sur la mère et l'enfant, à reconnaître les risques et à réagir de manière appropriée. Aujourd'hui, huit groupes régionaux de 215 sages-femmes en exercice dans les zones de projet au Guatemala et dans le Chiapas suivent régulièrement des cours de formation. Le concept de formation couvre quatre aspects : formation pratique pendant les cours, équipement des sages-femmes avec les instruments et le matériel nécessaires, échange d'expériences entre les sages-femmes et discussions de cas avec le soutien professionnel du médecin du projet et visites dans les communautés pour accompagner les sages-femmes sur place.

  • Sages-femmes traditionnelles guatémaltèques

  • Sages-femmes traditionnelles en formation

  • Une sage-femme traditionnelle examine une femme enceinte

  • Pratique des massages de relaxation

  • Le Dr Luís montre la coupe correcte du cordon ombilical

Promoteurs de santé

Depuis de nombreuses années nos promoteurs de santé assurent les soins de santé des populations pauvres dans les villages reculés, difficiles d'accès, des régions frontalières entre le Mexique et le Guatemala. Certains promoteurs sont en mesure d'établir un diagnostic relativement précis des maladies les plus communes. Ils doivent ensuite prodiguer le traitement approprié. C'est pourquoi PRO INDIGENA finance des cours de formation (à 2 niveaux différents) destinés aux quelques 60 promoteurs de santé. Ils sont formés aux connaissances médicales de base, à la reconnaissance et au traitement des maladies les plus importantes ainsi qu'à la manipulation des médicaments et des plantes médicinales. Les promoteurs de santé apprennent à administrer des injections intramusculaires, à utiliser des perfusions et à effectuer des soins simples pour les plaies. D'autres sujets incluent une alimentation saine, le maintien de l'hygiène et la plantation de jardins avec des plantes médicinales et des légumes.  En outre, PRO INDIGENA finance une petite pharmacie personnelle pour chaque promoteur avec les médicaments les plus importants, car le chemin vers la pharmacie suivante est souvent très long et difficile.

  • Pratique de l'administration d'injections intraveineuses

  • Pratique de la pose d'une perfusion

  • Mesure de la pression artérielle

  • Mesure de la pression artérielle

  • Mesure des battements de coeur

Formation de promoteurs dentaires

Comme une grande partie de la population dans les zones du projet souffre de mauvaises dents, l'initiative de former des jeunes hommes et femmes en tant que dentistes qualifiés est née. L'objectif est de pouvoir réaliser soi-même les traitements dentaires essentiels et de mettre en place un service dentaire simple et décentralisé pour la population pauvre et à faible revenu. PRO INDIGENA forme au total une quarantaine de promoteurs dans des groupes à deux niveaux. Dans certains villages, il existe aujourd'hui de simples perceuses électriques qui fonctionnent avec un compresseur. De cette façon, on peut non seulement procéder à des extractions mais aussi à des obturations pour préserver les dents. Les promoteurs avancés sont capables de fabriquer des prothèses dentaires. Le domaine d'activité des promoteurs dentaires comprend également la prévention. Les enfants et les adultes reçoivent des instructions sur l'hygiène buccale et les examens dentaires appropriés et des traitements au fluor sont effectués dans les écoles.

  • Traitement dentaire

  • Traitement dentaire

  • Fabrication de prothèses

  • Équipement dentaire mobile

  • Traitement au fluor

Bourses d'études

PRO INDIGENA soutient les jeunes hommes et femmes des zones de projet qui souhaitent suivre une formation professionnelle dans le système de santé, par exemple en tant que sages-femmes ou infirmiers/infirmières. PRO INDIGENA contribue aux frais de transport, d'hébergement et de formation. A l'issue de la formation, les jeunes adultes s'engagent à travailler dans notre zone de projet pendant au moins deux ans. Ces dernières années, cinq sages-femmes professionnelles de la région de Comitán ont déjà terminé leur formation et deux autres jeunes de la région de Guatemala sont actuellement en formation.

  • Ecole de sages-femmes

  • A l'écoute des battements du cœur

  • Etudiante sage-femme assistant à une naissance

  • Soins au nouveau-né

Construction de latrines

La construction de latrines améliore considérablement les conditions de vie actuelles au niveau hygiène et sanitaire. Elle réduit aussi le risque d'infection des familles et prévient les maladies. Pour que les latrines soient considérées comme "leur propriété" par les habitants et qu'elles soient également utilisées par eux, ils les construisent de leur propre initiative et les agrandissent selon leurs préférences. Par leur travail et l'utilisation de matériaux de construction locaux, ils financent ainsi eux-mêmes environ 60% de leurs latrines. PRO INDIGENA prend en charge le financement des matériaux de construction à acheter et soutient la construction avec du personnel technique et le suivi du projet sur place.

  • Extension individuelle des latrines

Construction de cuisinières à économie de bois

Pas d'électricité et une cheminée fumante pour cuisiner. C'est le quotidien de nombreuses femmes mayas au Guatemala et dans le Chiapas. Le bois est rare - une situation qui conduit à la déforestation, qui à son tour laisse le sol non protégé à l'érosion.

PRO INDIGENA s'engage donc à construire des cuisinières propres et bon marché qui nécessitent peu de bois de chauffage et l'utilisent efficacement. Le nouveau modèle n'a plus de foyer ouvert, mais un foyer fermé avec une cheminée. Les avantages convainquent immédiatement : moins de consommation de bois, fin de la fumée nocive pour la santé dans la cuisine, des coûts d'énérgie réduits et un investissement favorable. La population est chargée de construire elle-même les cuisinières en utilisant des matériaux locaux. PRO INDIGENA ne finance que la plaque métallique sur laquelle les casseroles sont posées et sur laquelle les tortillas fraîches sont cuites chaque jour.

  • Cuisinière traditionnelle

  • Cours de construction des nouvelles cuisinières

  • Cours de construction des nouvelles cuisinières

  • Exemple d'une nouvelle cuisinière

  • Le bois de chauffage est transporté de la forêt à la maison

Projets relatifs à l'eau potable

En particulier pendant la saison sèche, l'approvisionnement en eau potable est très précaire dans de nombreuses communautés des hautes terres vallonnées du Guatemala. L'eau potable doit souvent être achetée à grande distance et est également de mauvaise qualité hygiénique. Dans la mesure du techniquement possible et raisonnable, PRO INDIGENA soutient les initiatives locales visant à mettre en place un approvisionnement en eau potable propre et suffisant pour tous. Les communautés élaborent un projet et apportent leur propre contribution dans la limite de leurs possibilités, comme par exemple en creusant les fondations, en posant des tuyaux, en transportant des matériaux, en réalisant des travaux de maçonnerie sous surveillance, etc. PRO INDIGENA contribue principalement au financement du matériel et au suivi par un expert du projet. Parallèlement les communautés s'engagent à pratiquer une agriculture et une gestion des ressources en eau durables, ce qui inclut le reboisement. Ce n'est qu'ainsi que l'approvisionnement en eau sera garanti à l'avenir.

 

  • Inauguration du réservoir d'eau à Chibalazún

  • Pose de conduites d'eau

  • Construction d'un réservoir d'eau

  • La population participe à la construction de l'approvisionnement en eau

  • Bénédiction d'une source

Projet d'irrigation

Afin de promouvoir et de maintenir la santé, une alimentation équilibrée et de bonne qualité est particulièrement importante. Ainsi PRO INDIGENA a soutenu un projet d'agriculture biologique dans le village de "Ruben Jaramillo", dans le sud du Mexique, qui a été lancé par un groupe de 15 familles dirigées par deux agronomes locaux. Ils ont formé les familles à augmenter la fertilité des sols et à diversifier les cultures. On planta  des tomates, des oignons, du chili et des pastèques, des citronniers et des papayers. Aujourd'hui, les fruits sont vendus avec succès sur le marché local. Malheureusement, pendant la saison sèche, de novembre à avril, les pluies sont extrêmement rares. Les cultures pérennes peuvent porter des fruits uniquement si elles sont irriguées régulièrement. C'est pourquoi une conduite électrique de 500 mètres doit être posée pour fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement d'une pompe électrique qui servira à irriguer les cultures. PRO INDIGENA soutient également ce projet et finance 50% de l'investissement pour la conduite.

  • Culture de légumes

  • Serre avec système d'irrigation

  • Papayer

  • Les fruits du labeur peuvent être récoltés

PRO INDÍGENA Geschäftsstelle: Haldenweg 15, 4500 Solothurn   079 501 01 18   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.